Hung Kuen Kung Fu Association - France 29246 visiteurs
Hung Kuen

Le Hung Kuen Kung Fu

Le fondateur à l'origine du Hung Kuen n'est autre que Hong Hei Gung. Hung a reçu un enseignement du style du tigre par Gee Sim ( Un des 5 ancêtres du monastère de shaolin).

Le Hung Kuen ou le Hung Gar est une forme de Kung Fu de shaolin. Le style de shaolin s'est développé au temple de shaolin grâce aux moines après avoir observé des animaux jouer, chasser et se battre.

Les positions et les mouvements de ces animaux ont été imité pour la santé et le self-défense. Cinq principaux animaux ont été étudiés avec leurs propres qualités :

- les techniques du tigre développent les os
- les techniques de la grue travaillent les tendons
- les techniques du serpent développent le Chi
- les techniques du dragon pour les mouvements spirituels
- les techniques du léopard apportent rapidité et agilité

Ces techniques d'animaux ont été ajoutés aux 5 éléments ( La terre, le bois, l'eau, le feu, le métal ) pour former les 10 modèles du Hung Kuen Kung Fu.

Le Hung Kuen est classé comme un style de combat externe : pendant qu'il développe l'efficacité réelle du combat, il s'efforce de créer de l'énergie ou Chi. Cette énergie est située à un point juste en dessous du nombril appelé le Dan Tien. Grâce à un travail correct de cette énergie, le Chi peut se déplacer vers différentes parties du corps; frapper, bloquer, neccessite cette énergie qui circule dans les bras et les avant-bras. Dans tous les cas, cette énergie donne de la force sur chaque technique et protège en même temps le corps.

Le style développe le corps et renforce les membres. Le travail interne entraîne l'esprit avec une respiration spécifique appelée fil de fer (Tid Sin). Cette pratique fournit la santé et la forme physique pour se défendre contre toute attaque.

Le style est enseigné par séquences de mouvements appelées formes. Chaque forme développe la coordination du corps et le contrôle de la respiration. Des techniques les plus simples vers les plus complexes, elles apportent un équilibre entre le corps et l'esprit. L'objectif étant de développer la confiance et d'apporter une meilleure santé physique et mentale.

Pour assurer la pérennité du style, "l'étiquette" doit être maintenue tout le temps. Le respect des ancêtres et des professeurs doit être enseigné. Sans les deux principes, il n'y aurait rien à apprendre ou à pratiquer.

Retourner à la page d'accueil Copyright © 2004 Arnaud Goueslard